lundi 15 mars 2010

Amuse-bouches estivaux

Deux petits amuse-bouches tout frais, bien nécessaires vu les températures caniculaires que nous avons ces jours-ci !


A gauche, des crostinis au pesto de pistaches et jambon italien et à droite, verrines de chèvre au radis et ses gressinis.

Crostinis au pesto de pistaches et jambon italien (pour 2 personnes : 6 morceaux de pain)

Ingrédients :

6 tranches de baguette
1 tranche de jambon italien
30 gr de pistaches mondées et grillées
12 gr de roquette
12 gr de parmesan fraîchement rapé
1 cs d'huile d'olive
sel et poivre
noix de muscade

Préparation : 

Faites griller les tranches de baguette.

Mixez tous les autres ingrédients (sauf le jambon) ensemble pour obtenir une pâte granuleuse et moelleuse (un pesto, en somme)

Etalez le pesto sur le pain grillé et recouvrez le d'une morceau de tranche de jambon.

Et en voilà déjà un de prêt !

Verrines au chèvre frais et radis : (pour 2 verrines)

Ingrédients : 

200 gr de chèvre frais (type chavroux)
10 radis
2 oignons nouveaux
sel et poivre

Préparation : 

Râpez les radis et les oignons nouveaux (avec le moulin Tupperware, en un clin d'oeil).

A la fourchette, incorporez les radis et oignons au fromage de chèvre, salez et poivrez.

Dressez dans des verrines et servez avec des grissinis (ici au sésame).

Voilàààààààààààààà !

Je n'ai pas goûté parce la moitié (au bas mot) des ingrédients me sont interdits pour le moment mais il semblerait que ce soit très bon vu que Papillo a relèché les plats !


Pour la version imprimable des amuse-bouche estivaux, c'est ici !

6 commentaires:

  1. Correction :400 gr. de chevre et 20 radis par PERSONNE.tellement c'est bon !!!
    Quel plaisir d'etre "gouteur" de Creaphine !
    Papillo

    RépondreSupprimer
  2. Pour goûter à ta canicule (où ça, où ça ???), je crois que je me laisserai tenter par tes recettes !!

    RépondreSupprimer
  3. Rien qu'à la présentation du plat et au titre de la recette "Crostinis au pesto de pistaches et jambon italien", on sent la finesse. Et bien pour continuer sur cette même lancée, je sortirais mon poivre de Kampot noir pour ses subtils parfums.

    RépondreSupprimer
  4. De quoi envisager un apéro très raffiné ! Bonne soirée ma belle, bises !

    RépondreSupprimer