vendredi 31 décembre 2010

Piano Bar #11






Thème de New York, New York (Frank Sinatra)

Start spreadin' the news, I'm leavin' today
I want to be a part of it
New York, New York
These vagabond shoes, are longing to stray
Right through the very heart of it
New York, New York

I want to wake up, in a city that never sleeps
And find I'm king of the hill
Top of the heap

These little town blues, are melting away
I'll make a brand new start of it
In old New York
If I can make it there, I'll make it anywhere
It's up to you, New York..New York

New York...New York
I want to wake up, in a city that never sleeps
And find I'm A number one, top of the list
King of the hill, A number one....

These little town blues, are melting away
I'll make a brand new start of it
In old New York
If I can make it there, I'll make it anywhere
It's up to you, New York..New York New York!!!

Plus paroles: http://www.parolesmania.com/paroles_frank_sinatra_2329/paroles_theme_from_new_york,_new_york_76877.html
Tout sur Frank Sinatra: http://www.musictory.fr/musique/Frank+Sinatra

C'est mon Piano Bar pour Bérangère .

mercredi 29 décembre 2010

Il a neigé ...

Ah ? Vous n'aviez pas remarqué ?

J'aime la neige ! 

Si, si, je vous assure ! C'est beau, c'est calme, je me suis même habituée à rouler dessus ... Bref, j'aime la neige !




Mais là, ... 
J'ai maaaaaaaaaaaal aux bras ! 

J'ai déneigé ma cour parce que la madame Tupperware qui est venue animé l'atelier culinaire qui avait lieu chez moi cet après-midi est restée coincée ! 

- petite parenthèse, d'ailleurs, à ce sujet, s'il vous faut quelque chose de chez Tupperware, même une toute petite chose, n'hésitez pas à passer commande (vous avez jusqu'à vendredi), il me manque une ou deux petites commandes pour avoir le beau cadeau que je convoitais ... Siouplaît, à vot' bon coeur ! fin de la petite parenthèse -

Et donc j'ai pelleté pendant 3/4h la couche de neige ET la couche de glace par-dessous qui empêchait la voiture de bouger. 

Et je souuuuuuuuuuuuuuuuuffre ! J'ai même du mal à taper sur mon clavier ! D'ailleurs, je vais de ce pas arrêter et aller me coucher ! 

Demain, une 'tite recette ?




mardi 28 décembre 2010

Le Mardi, c'est permis #49

Pour ce Mardi, c'est permis, Pödane nous laisse libre choix du sujet.

Je suis loin des thématiques de saison :


C'est ma grande poupée, lors de la classe ouverte de danse classique.

J'ai fait un bond en arrière de 25 ans. Sa prof de danse classique est la mienne ... 25 ans plus tard ! Et ses cours n'ont pas changé d'un pouce. Toujours le même genre de musique, toujours les mêmes exercices, toujours les mêmes intonations, toujours la même manière de formuler les remarques ...

J'ai hâte d'être l'année prochaine pour voir le spectacle ! J'en ai gardé de magnifiques souvenirs (il faut que je vous retrouve des photos de "mon époque".), je suis impatiente de voir quelle magie elle va encore créer !


Et merci à toi, Pödane, pour ces rendez-vous tout au long de l'année !

lundi 27 décembre 2010

Banoffee

Marre des bûches et autres desserts bien lourds ?


Tant pis ! En voici un autre !

Le banoffee ! 



Je ne sais plus où j'ai trouvé la recette (si c'est chez vous, dites-le moi, je rectifierai) mais c'est super facile !

Ingrédients : 

des spéculoos
des bananes coupées en rondelles et citronnées
de la confiture de lait (je l'ai acheté toute faite mais vous en trouverez une recette facile chez ma cop's Cricri S.
de la chantilly (ici maison au siphon)


Préparation : 

Écrasez grossièrement les spéculoos, déposez les au fond du verre (ou de tout autre "plat" de service - mais dans un verre, c'est joli, on peut voir les couches).

Répartissez les rondelles de bananes, puis 2 (3? ou plus ?) càs de confiture de lait et terminez par une clotte de chantilly.

Voilàààààààààààà, c'est prêt !

Mon mini-me a mangé la chantilly et la confiture de lait ! On se demande de qui il tient !

samedi 25 décembre 2010

Joyeux Noël !




Aujourd'hui, je ne médite pas (je cuve ! Rooogh, j'déconne !).



Mais je vous souhaite à toutes et tous un très 

JOYEUX NOËL !




vendredi 24 décembre 2010

Piano Bar #10

Ça s'impose !

Une part de mon enfance ...


Petit Papa Noël

C'est la belle nuit de Noël
La neige étend son manteau blanc
Et les yeux levés vers le ciel,
A genoux, les petits enfants,
Avant de fermer les paupières,
Font une dernière prière.

{Refrain:}
Petit Papa Noël
Quand tu descendras du ciel
Avec des jouets par milliers
N'oublie pas mon petit soulier

Mais, avant de partir,
Il faudra bien te couvrir
Dehors tu vas avoir si froid
C'est un peu à cause de moi

Il me tarde tant que le jour se lève
Pour voir si tu m'as apporté
Tous les beaux joujoux que je vois en rêve
Et que je t'ai commandés

{Refrain}

Le marchand de sable est passé
Les enfants vont faire dodo
Et tu vas pouvoir commencer
Avec ta hotte sur le dos
Au son des cloches des églises
Ta distribution de surprises

Et quand tu seras sur ton beau nuage
Viens d'abord sur notre maison
Je n'ai pas été tous les jours très sage
Mais j'en demande pardon

{Refrain}
Petit Papa Noël...

C'est ma participation au Piano Bar de Bérangère.



Joyeux réveillon à tous !

jeudi 23 décembre 2010

Bientôt Noël #12

Et la table qui allait avec les amuse-bouches ?


Rien de nouveau, que de la récup' ! Comme quoi, il y a moyen de se faire plaisir sans dépenser un cent !



Avec le flash ... 
(c'est moche mais on voit ce qu'il y a à voir !)




Sans le flash ...
(féérique à la lueur des bougies ! )

A demain pour la dernière ligne droite !




mercredi 22 décembre 2010

Bientôt Noël #11

Et non ! Je ne me suis pas perdue dans la neige !

Voici le suite des amuse-bouches dont je vous ai parlé avant-hier.


Nous avons donc à gauche, un nem au canard confit et sa sauce à l'orange. J'adoooooooooooooore ! Et pourtant je ne suis pas fan du canard !

 - C'est une recette de Nathalie Bruart (journaliste à Femmes d'Aujourd'hui et chroniqueuse à Sans Chichis) que j'ai apprise lors d'une journée d'ateliers culinaires organisée par Femmes d'Aujourd'hui et Miele. Je vous en reparlerai ... un jour. -

Pour une 20aine de mini-nems :

Passez une cuisse de canard confite au micro-ondes ou au bain-marie pour faire fondre la graisse. Prélevez cette dernière (et gardez-la) puis enlevez la peau, le gras et l'os. Effilochez la viande.

Faites griller 1 poignée de cacahuètes non salées dans une poêle sèche avec 1cc de piment de Cayenne en poudre. Écrasez grossièrement les cacahuètes au pilon.

Ciselez 1 càs de coriandre fraîche.

Mélangez le canard, les cacahuètes et la coriandre.

Coupez en 4 des feuilles de brick et "tartinez"-les de graisse de canard réservée.

Répartissez la farce au canard et roulez en forme de nems.

Pour la sauce, faites réduire 250ml de jus d'orange, 1cc de sauce soja et 1 cc de miel.

A droite en haut : les petites bouchées vapeur. Le goût ne me plaît pas totalement mais c'est en général le cas des bouchées vapeur type asiatiques.

Laissez dégeler des carrés de pâte wonton (achetées chez So Cook).

Coupez les coins sur 1 cm.



Faites revenir 1 grosse poignée de petits pois et une 1cc d'échalote hâchée dans 1 cs d'huile d'olive.

Mélangez 200gr de hâché porc-boeuf avec 1 pincée d'ail en poudre, 1 pincée de piment d'espelette, 1 ccde thym et les petits pois.


Déposez 1cc de ce mélange au centre d'un carré de pâte wonton,


repliez les coins vers le haut

 

et faites touner la bouchée entre vos doigts serrés.




Faites cuire 20 minutes à la vapeur.

Et finalement, les mini-friands au boudin blanc.

Faites revenir du boudin blanc coupé en très petits dés dans une poêle pour qu'il se colore légèrement.

Déroulez une pâte feuilletée, disposez 3 petits dés de boudin et 1/2 cc de compote de pommes dans un emporte-pièce à chausson,


humidifiez les bords et fermez.


Badigeonnez de lait (ou de jaunes d'oeuf).

Et cuisez 15 minutes à 180°C.

Pour ce dernier, je suis assez contente du résultat, MonChéri qui n'aime pas le boudin blanc (non plus ...) a fini les restes ...



Voilàààààààààà ! Je ne pense pas que j'aurai le temps d'en tester d'autres d'ici Noël. Peut-être pour le Nouvel An ...

Demain ? Une table ... Peut-être ...

lundi 20 décembre 2010

Bientôt Noël #10

Noël approche à GRANDS pas !

Si vous n'êtes pas encore décidés quant à vos amuse-bouches, je vous en propose une autre série que j'ai testés le week-end passé et qui seront en partie au menu du réveillon.


Toast au foie gras et confit d'oignon, mousse aux 2 jambons, nem de canard confit et sa sauce à l'orange, bouchée vapeur viande-petits pois, blinis au saumon fumé et mini-friand au boudin.

Commençons aujourd'hui par ceux de gauche !


Le toast au foie gras, facile ! J'ai tenté une nouvelle présentation mais elle ne me satisfait qu'à moitié. J'avais coupé mes tranches de pain à la taille des tranches de foie gras, je les ai grillées puis tartinées de confit d'oignon et j'ai intercalé la tranche de foie gras. J'ai ensuite coupé les "tartines" en 4 quartiers et hop, une pique. Mais ce n'est pas net, bref pas contente ! A revoir ! Mais c'était bon, c'est déjà ça !

En-dessous, il y a le blinis au saumon fumé. J'ai acheté les blinis tout faits (Delhaize) parce que je n'avais pas le temps de les préparer, pas de recette donc. J'ai fait une petite crème avec de la crème épaisse, du mascarpone, de l'huile essentielle culinaire (Tupperware) de citron (mais je pense qu'avec du jus de citron, ça doit aller aussi), de l'aneth et du sel et poivre. J'ai coupé des tranches de saumon fumé en lanières et hop, un peu d'œuf de lompe. Je voulais des œufs de truite mais je n'en ai pas trouvés. Je retenterai le coup pour Noël.

Et enfin, la mousse aux 2 jambons. Passez au mixer 100gr de jambon cuit et 75 gr de jambon fumé. Ajoutez (hum, à pouf) du mascarpone, du parmesan et un peu de crème liquide pour obtenir une consistance pâteuse/crémeuse. Assaisonnez puis disposez dans des verrines, cuillères ou mini-plats ou encore tartinez-en des toasts. Je l'ai servie avec des mini-galettes au sel de Guérande (Delhaize aussi).

Et pour boire, me direz-vous ?

On était entre amis alors j'ai acheté plein de jus de fruits différents (ananas, mangue, goyave, orange, pamplemousse, banane, ... MonChéri devait ramener celui aux fruits de la passion (ainsi que du chocolat pour le dessert et le vin) mais il a "oublié". Raaagh, les mecs !) et une bouteille de rhum blanc et chacun a fait ses mélanges.

J'avais juste décoré les verres (oui, je sais, ce sont des coupes à champagne. J'aurais préféré ça  mais je n'en ai pas ! Enfin si, j'en ai mais que 2 et on était 4 adultes !) avec du sucre et du sirop de citron et une tranche de carambole.


Pour moi, ce sera rhum, ananas, orange et mangue ! Un délice !


Et voilààààààààààà ! La suite demain si je retrouve mon chemin dans toute cette neige !

dimanche 19 décembre 2010

A méditer #18

Confucius a dit :

"L'expérience est une bougie qui n'éclaire que celui qui la porte."

A méditer ...


On médite chez Bérangère

vendredi 17 décembre 2010

Piano Bar #9


A qui de droit !

Love Me Tender

Elvis Presley


Love me tender,
love me sweet,
never let me go.
You have made my life complete,
and I love you so.

Love me tender,
love me true,
all my dreams fulfilled.
For my darlin' I love you,
and I always will.

Love me tender,
love me long,
take me to your heart.
For it's there that I belong,
and we'll never part.

Love me tender,
love me dear,
tell me you are mine.
I'll be yours through all the years,
till the end of time.

(When at last my dreams come true
Darling this I know
Happiness will follow you
Everywhere you go).








Pour le Piano Bar de Bérangère

jeudi 16 décembre 2010

Couronnes de cacahuètes




Il fait froid ! Oui, je sais, je ne vous apprends rien !

Mais avez-vous pensé aux pov' p'tits zoiseaux ?

Ils ont froid, ils ont faim, ils sont tout petits et tout mignons ...

Alors, on est sympa, on leur donne à manger !

Pour changer des boules de graisse du commerce, j'ai réalisé des couronnes de cacahuètes.

 je sais, ce n'est pas clair, il y a 3 couronnes pendues les unes à côtés des autres

Pourquoi me casser la tête à faire compliqué quand on peut faire simple ?

D'abord, ce n'est pas compliqué. Ensuite, c'est plus joli. Et puis, comme c'est fait avec des cacahuètes entières, dans leur "coquille" donc, les zoiseaux, ils doivent creuser avant de manger et donc, on a plus de temps pour les observer ! Ah ah !

Je vous explique! Il vous faut du fil métallique fin (j'avais acheté le mien dans un brico dans le bac fourre-tout de l'entrée, à 1 ou 2€), du ruban et des cacahuètes entières (en animalerie). Il vous faut aussi une pince coupante, un poinçon et quelque chose pour protéger votre table de travail (une chute de planche par exemple).

Mes couronnes font environ 15 cm de diamètre, j'ai utilisé 50cm de fil, 30 cm de ruban et 25 cacahuètes. 

D'abord, vous percez les cacahuètes de part en part, avec le poinçon, si possible dans le milieu de la coque. Ceci pour éviter de trouer une cacahuète (fruit). C'est plus difficile pour passer le fil de métal après.

Ensuite, vous les enfilez sur le fil de métal (après lui avoir fait une petite "crole" à une des extrémités pour ne pas que les cacahuètes déjà enfilées se barrent !), vous entortillez les extrémités sur 1 cm, vous coupez ce qui dépasse et vous recourbez le morceau entortillé sur lui-même pour ne pas vous blesser.

Il n'y a plus qu'à nouer le ruban et à l'accrocher dehors.

Peut alors commencer le ballet des petits oiseaux !



Mais si, y a un oiseau ! Une mésange sur le côté gauche de la couronne ! Pfff ! Vous êtes mesquins !

mercredi 15 décembre 2010

Filets de Cailles aux raisins

Voici un plat que j'ai testé cette semaine et qui serait parfait sur une table de fête ! Même Belle-Maman a apprécié !



Ce sont des filets de cailles aux raisins, servis avec des croquettes - oui, je sais, mes croquettes sont pâlottes mais c'est parce qu'elles sont cuites au four, n'ayant pas de friteuse ... ce qui ne va plus être le cas dans peu de temps, j'espère, puisque MonChéri m'a commandé une Actifry. Yeah ! Je vous tiendrai au courant quand elle sera arrivée et que je l'aurai testée - mais vous pouvez les servir avec des pommes duchesses, des pommes au four, ce que vous voulez !

Ingrédients : 

400gr de filets de caille
1 boîte de raisins au sirop
2 CàS de fécule de maïs
1 CàS de crème fraîche
1 CàS d'huile d'olive
1CàS de beurre
500 ml d'eau et 1 bouillon cube de volaille
1 échalote
sel et poivre

Préparation : 

Faites revenir l'échalote dans l'huile chaude et le beurre fondu.
Ajoutez les filets de cailles que vous aurez préalablement roulé dans la fécule.
Ajoutez le sirop des raisins (gardez les raisins pour la suite) et le bouillon et laissez mijoter 1/2h.
Ajoutez les raisins, la crème, le sel et le poivre et laissez cuire sur feu doux encore 1/4h.

Voilààààààààààààààà, c'est prêt !

Et si vous n'aimez pas les cailles, ça doit bien se marier aussi avec du poulet, de la dinde, du lapin, du pigeon, de la pintade, ... A vous de choisir ...

mardi 14 décembre 2010

Le Mardi, c'est permis #48

Pödane, d'après une idée de Talooky, nous demande pour ce Mardi, c'est permis," l'image qui nous emporte loin ".

Alors, pour moi, ce sera ...

samedi 11 décembre 2010

A méditer #17



"Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se brise" 

Jean de La Fontaine



Devinez qui est la cruche !


On médite aussi chez

vendredi 10 décembre 2010

Piano Bar #8

 Voici, Bérangère :





Sailing - Rod Stewart

I am sailing, I am sailing,
home again 'cross the sea.
I am sailing, stormy waters,
to be near you, to be free.

I am flying, I am flying,
like a bird 'cross the sky.
I am flying, passing high clouds,
to be with you, to be free.

Can you hear me, can you hear me
thro' the dark night, far away,
I am dying, forever trying,
to be with you, who can say.

Can you hear me, can you hear me,
thro' the dark night far away.
I am dying, forever trying,
to be with you, who can say.

We are sailing, we are sailing,
home again 'cross the sea.
We are sailing stormy waters,
to be near you, to be free.

Oh Lord, to be near you, to be free.
Oh Lord, to be near you, to be free,
Oh Lord.

mercredi 8 décembre 2010

Bientôt Noël #9

Tout d'abord, je souhaite un très JOYEUX ANNIVERSAIRE à ma cop's CriCri S. Combien ça te fait, déjà ? 22 ans ? Rooooooh, tu ne les fais pas !

Si vous êtes en Pays Liégeois ce week-end, venez nous faire un petit coucou. Nous serons toutes les 2, ainsi que plein d'artisans au Marché de Noël de l'école de sa pitchoune.

Bon, venons-en à nos moutons !


Vous planchez sur votre menu de Noël et vous séchez ?

J'ai une petite recette pour vous ! Des mini-soufflés aux asperges.



Je l'ai servi en apéritif en mini-portions mais vous pouvez doubler les quantités et servir ces soufflés en entrée dans des ramequins plus grands, accompagnés d'une petite salade.

Je vous entends déjà rouspéter d'ici : "des asperges", c'est difficile à préparer, des soufflés, c'est difficile à préparer ... "

Mais nooooooooooon ! Il y a une astuce, pas très avouable, d'accord, mais personne ne vous demande de l'avouer. Vous n'aurez qu'à faire l'humble, sourire discrètement en baissant les yeux et personne n'en saura rien !

De quoi ? Hum, que c'est préparé avec un sachet de soupe déshydratée !

Ingrédients (pour 8 mini-portions) :

2 oeufs
250 ml de lait
1 sachet de soupe déshydratée (pas un "Royco" d'une tasse : un sachet plus grand originellement pour 4 personnes)

Préparation :

Préchauffez les four à 180°C.

Faites chauffer le lait avec la soupe et mélangez.

Ajoutez les jaunes hors du feu, salez (légèrement, la soupe l'étant déjà) et poivrez puis mélangez.

Montez les blancs en neige et incorporez-les délicatement au mélange précédent.

Versez cette préparation dans des mini-cocottes ou des mini-ramequins (les miennes viennent de chez Casa)

Et cuisez pendant 12 minutes.

Servez immédiatement.

Voilààààààààà ! Ni vu, ni connu !

PS #1 : cette recette peut varier à l'infini, il suffit de choisir un autre sachet de soupe !

PS #2 : je ne sais plus où j'ai trouvé cette recette (avec une autre soupe), si c'est chez vous, dites-le-moi !

PS #3 : si vous voulez d'autres idées de recettes pour les fêtes : ici, ici, ou encore ici ou   !

mardi 7 décembre 2010

Le Mardi, c'est permis #47

Pour ce Mardi, c'est permis, Pödane passe la main à Ötli. Et il a choisi : "Régression au programme, un jouet - un objet - de son enfance conservé comme un secret."

Alors, alors, ben, y en a plein ! Quasiment tous mes jouets sont encore chez mes parents (qui gardent TOUT). Pas vraiment "conservé comme un secret", même si enfermés dans le grenier et donc cachés aux yeux du "grand public".

Je n'ai pas vraiment de photos actuelles (pas le temps, pas le temps !) mais j'ai retrouvé cette photo que j'avais utilisée pour illustrer ce post, alors, en attendant mieux ...



L'arbre Fisher Price, qui se refermait et Bouing, qui s'ouvrait d'un coup quand on poussait sur le bouton ad hoc. Dingue, je m'en souviens encore ...

dimanche 5 décembre 2010

A méditer #16

 
Ne craignez pas d'être lent, craignez seulement d'être à l'arrêt !



Ce proverbe peut s'interpréter de beaucoup de manières.

Aujourd'hui, je privilégierais la version "routière"! J'ai bien cru ne jamais redémarrer et pourtant j'ai des pneus neige ! ;-)





On médite chez Bérangère et chez l'Eden d'S .

vendredi 3 décembre 2010

Piano Bar #7

 Je sais que ce n'est pas la version originale mais j'aime bien celle-ci. Et puis, comme je pense vous passer Frank Sinatra dans quelques semaines, aujourd'hui, ce sera Michael Buble.


Let it snow ...    C'est de saison ici !








Oh the weather outside is frightful
But the fire is so delightful
And since we've no place to go
Let it snow, let it snow, let it snow

It doesn't show signs of stopping
And I've brought some corn for popping
The lights are turned way down low
Let is snow, let it snow, let it snow

When we finally kiss goodnight
How I hate going out in the storm
But if you really hold me tight
All the way home I'll be warm

The fire is slowly dying
And my dear we're still goodbye-ing
As long as you love me so
Let it snow, let snow, let it snow

Oh, it doesn't show signs of stopping
And I've brought some corn for popping
Oh the lights are turned way down low
Let it snow, let it snow, let it snow
OH... let it snow

All the way home I'll be warm
All the way home I'll be warm

The fire is slowly dying
And my dear I'm still goodbye-ing
As long you love me so

Let it snow, Let it Snow, Let it snow
Let it snow, Let is snow, Let is snow
Let it snow, Let it snow, Let it snow




C'était ma participation au Piano Bar de Bérangère.

mercredi 1 décembre 2010

Le Mardi, c'est permis #46

Pfff ! J'ai loupé lerendez-vous d'hier ! J'étais tellement occupée à préparer le Marché de Noël que ça m'est sorti de la tête !

Mais comme j'aime bien donner mon avis, je le fais aujourd'hui ! Le Mardi, c'est permis ... de jouer mercredi ! Hein Oui, Pödane ?

Donc, cette semaine, quels sont les qualités et les défauts que l'on aime - ou pas - ... chez les autres ?

D'abord, les défauts qui me tapent sur les nerfs : je déteste la malhonnêteté sous toutes ses formes : mensonges, trahisons, faux-cul, ...

Ma fille est en plein test des mensonges pour le moment ... et ça m'éneeeeeeeeeerve ! En plus, du haut de ses-pas-encore-7-ans, vous pensez qu'on les voit venir ! Et de loin encore ! Et plus on la contre, plus elle insiste ! Grrrrr !

Par contre, j'adore les gens optimistes, enthousiastes, souriants, drôles, pleins de joie de vivre ! C'est vrai que la vie n'est pas tous les jours faciles, mais certaines personnes ont la capacité de trouver un bon côté à toute chose et à être prêtes à rebondir quoi qu'il arrive. Et j'ai la chance d'en avoir pour amies ! Merciiiiiiiiiiiiiii les filles !

lundi 29 novembre 2010

Marché de Noël

Il y a bien, quoi, 2 mois, ma copine Christine, dite Titine ou CriCriS pour les blogueuses, du blog Made in my Little Home m'a proposé de participer au Marché de Noël de l'école de sa pitchoune. Elle est dans le comité organisateur et se donne à fond dans son entreprise.

J'ai accepté ! Ben oui, 3 mois pour se préparer, ça va, non ?

Et bien, noooooon ! Chuis pas prêteeeeeeeeeeeuuuuuuuuuuuh !

Bon d'accord, c'est dans 2 petites semaines, tout n'est pas fichu mais quand même, va falloir boulotter !

Enfin, bref, tout ça pour dire : Venez nombreux !






Plus d'infos ici et ici .

samedi 27 novembre 2010

A méditer #15


Il est dans la nature humaine de penser sagement et d'agir d'une façon absurde.


Anatole France


A méditer ...

On médite chez Bérangère  et chez L'Eden d'S

vendredi 26 novembre 2010

Piano Bar #6

Pour Bérangère, ce vendredi



Et un Jour une Femme

                          Florent Pagny


D'avoir passé des nuits blanches à rêver
Ce que les contes de fées vous laissent imaginer
D'avoir perdu son enfance dans la rue
Des illusions déçues passer inaperçu

D'être tombé plus bas que la poussière
et à la terre entière
En vouloir puis se taire
D'avoir laissé jusqu'à sa dignité
Sans plus rien demander
qu'on vienne vous achever

[Refrain]
Et un jour une femme
dont le regard vous frôle
Vous porte sur ses épaules
Comme elle porte le monde
Et jusqu'à bout de force
Recouvre de son écorce
Vos plaies les plus profondes
Puis un jour une femme
Met sa main dans la votre
Pour vous parler d'un autre
Parce qu'elle porte le monde
Et jusqu'au bout d'elle même
Vous prouve qu'elle vous aime
Par l'amour qu'elle inonde

Jour après jour vous redonne confiance
De toute sa patience
Vous remet debout
Trouver en soi un avenir peut-être
Et surtout l'envie d'être
ce qu'elle attend de vous

[Refrain]
Et un jour une femme
dont le regard vous frôle
Vous porte sur ses épaules
Comme elle porte le monde
Et jusqu'à bout de force
Recouvre de son écorce
Vos plaies les plus profondes
Vos plaies les plus profondes
Et un jour une femme
Met sa main dans la votre
Pour vous parler d'un autre
Parce qu'elle porte le monde
Et jusqu'au bout d'elle même
Vous prouve qu'elle vous aime
Par l'amour qu'elle inonde
Par l'amour qu'elle inonde

Et un jour une femme
Dont le regard vous touche
Porte jusqu'à sa bouche
Le front d'un petit monde
Et jusqu'au bout de soi
Lui donne tout ce qu'elle a
Chaque pas chaque seconde
Et jusqu'au bout du monde
Jusqu'au bout du monde

{Parlé:}
Jusqu'au bout du monde
Parce qu'elle porte le monde





jeudi 25 novembre 2010

Raviolis Hum sauce au chèvre

Oui, allez d'accord, j'arrête de faire ma flemmarde et je vous donne une nouvelle recette. Mais c'est bien parce que c'est vous !

Vous vous souvenez, je vous ai parlé de mes raviolis ratés ? Et bien, je vais vous apprendre à en faire ! Sympa, hein ?

Non, sans rire, je vous explique. J'avais acheté à Créativa cet ustensile qui sert à faire des raviolis :



Créativa Namur étant début octobre, la chose attendait patiemment son tour ... la pauvre, je l'entendais gémir et se plaindre, j'ai eu pitié !

Je lui ai pondu une farce,

 attendez avant de dire beuuuuurk !


je lui ai trouvé de la pâte à lasagne fraîche (mais pas maison, j'ai utilisé ma machine pour faire des perles en pâte polymère (style fimo)et il paraît qu'on ne peut plus la réutiliser après pour l'alimentaire. Ce que je ne savais pas AVANT sinon ...)


et j'ai fait des raviolis :



Y a rien qui vous choque ? Sur le moment, j'étais bien contente que ça tienne ... Mais en fait, le long côté devant n'est pas soudé ! La pâte est devenue trop courte quand j'ai plié/fermé le moule (et comme une blonde j'avais tout prédécoupé !) et donc ce n'est pas attaché ! Et la farce, elle se barre quand vous plongez les raviolis dans l'eau bouillante pour les cuire !

Heureusement je n'avais pas utilisé toute ma farce, j'ai pu sauver les meubles et cuisant les feuilles de lasagne découpées en petits morceaux et en leur ajoutant ma farce transformée en sauce grâce à la fée crème.

Et c'était succulent ! Sérieusement ! Moche ! Oui mais succulent !

Si, si ! Moche :


 Mais vraiment très bon ! Alors je vous donne la recette de la sauce :

Pour 2 :

150 gr de fromage de chèvre frais (type chavroux)
150 gr de jambon fumé (type cobourg)
75gr de parmesan râpé
6 portions d'épinards surgelés hachés
20 cl de crème liquide
poivre, noix de muscade

Vous cuisez vos épinards pour qu'ils ne soient plus gelés (dingue !) et que la majorité de l'eau soit évaporée.

Vous coupez le cobourg en petits morceaux, vous mélangez tous les ingrédients et vous chauffez le mélange sur feu doux pour qu'il devienne crémeux.

Pendant ce temps, vous cuisez vos pâtes . Vous n'êtes pas obligés de massacrer des feuilles à lasagnes ! Vos pâtes habituelles  feront l'affaire !

Et vous servez la sauce sur les pâtes ! Vraiment très bon, MonChéri a réclamé que j'en refasse, c'est dire !

Et si vous voulez tenter les raviolis, vous suivez la même recette mais sans ajouter de crème. C'est plus épais et c'était vraiment bien ... si seulement j'avais réussi le façonnage des raviolis ! Ce sera pour une prochaine fois !


Pour la version imprimable des raviolis, sauce au chèvre, cliquez ici !

mardi 23 novembre 2010

Le Mardi, c'est permis #45

Alors alors, cette semaine Pödane nous demande si on est superstitieuse ...

Théophile Steinlen, Tournée du Chat Noir, 1896


En temps normal, je dirais non !

Si je ne passe pas sous les échelles, c'est pour être sûre de ne pas me ramasser quelque chose sur la tête, si je n'ouvre pas un parapluie dans la maison, c'est parce que c'est  inutile et que ça pourrait blesser quelqu'un, si je n'offre pas de cactus, c'est parce que les fleurs, c'est plus sympa ...

Vous voyez le truc ? Ce n'est probablement qu'un "ramassis de bêtises" mais dans le doute ...

Et puis comme je vous l'expliquais récemment, avec tous les chats noirs qui ont croisé ma route et la poisse qui me colle aux f... depuis quelques semaines, je ne suis plus sûre de rien.

Ah tiens, au fait, on a 2 (DEUX !) miroirs cassés dans la maison ... mais ils se sont cassés tout seuls, ça compte ?

lundi 22 novembre 2010

Suzy et Filmore

Samedi donc, je vous disais que Panpan le lapin nous avait quitté pour le paradis des lapins.


Les enfants ont eu un peu de mal. Louise qui comprend le concept de la mort a bien assimilé le fait que c'était pour toujours et a donc pleuré comme une madeleine. Et Noah qui ne comprend pas encore tout à fait le concept a voulu absolument nourrir le lapin qui n'était plus dans sa cage d'où, madeleine itou !


En gentille maman donc, je suis partie à la chasse au lapin (sans fusil, hein vous avez compris ?!)

Et j'ai trouvé ...

Filmore et Suzy

Oui je sais celui du bas ce n'est pas un lapin ! Mais ils étaient ensemble dans la cage du magasin, on n'allait quand même pas les séparer, quand même, hein, quand même !

Le lapin, Suzy, il est cro mignon ! Il a le bout des pattes blanches et une bouille pleine de longs poils avec une touffe hirsute sur le dessus ! Gniiiiiiiiii, j'adore !

Et Filmore le cochon d'Inde, ben c'est un cochon d'Inde ! Il fait ... rien ... à part se planquer quand on passe ! Ah si, il fait un truc ... Il couine ! Elle a oublié de me le dire, la dame, au magasin, que les cochons d'Inde, ça couine ! Ça couine même tout le temps ! Ça couine quand c'est content, quand c'est pas content, quand ça a faim, quand ça mange, quand ça a peur, quand ça n'a rien, quand ça cherche son pote le lapin quand il me fait un gâté, bref ça couine ! Pouic ! Pouic ! Pouic ? Pouic ??? POUIC !!!

Mais regardez-moi ces têtes ! Gniiiiiii ! Comment ?? Mais si c'est pour les enfants que je les ai achetés !

samedi 20 novembre 2010

A méditer #14

Oui oui, je suis toujours là ! Mais je cours après le temps !

Et en plus, il m'arrive plein de "crasses". Vous vous souvenez des chats noirs ?

Et bien j'avais raison ! D'ordinaire, je suis plutôt chanceuse : place de parking qui se libère à mon arrivée, argent trouvé à terre et personne aux alentours, ... J'avais tendance à dire que j'étais née sous une bonne étoile ... Et bien j'aurais mieux fait de me taire !

Sans vouloir plomber l'ambiance et en ne parlant que des choses les moins pires, d'abord Panpan le lapin nous a quitté.


Ensuite, en général, je cuisine pas trop mal, même quand je me plante, j'arrive a retomber sur mes pattes. Ben là, plus du tout ! Je suis une vraie misère ! Et en plus, j'ai brûlé TOUTES les casseroles ! Pas un peu noircies, hein ! Cramées ! Noires ! Avec une grosse couche bien épaisse même que ça ne sert à rien d'essayer de la gratter, on casse le couteau !

Compote d'airelles ? Elle était noire et solide ... quand je tapais dessus avec une cuillère, elle rebondissait comme sur un pneu !

Steak de biche (vous savez le truc bien cher) ? Même les chats n'en n'ont pas voulu !

Ravioli maison ? Suspense ... je vous en parlerai un de ces jours mais je vous laisse imaginer le carnage ...


Et puis aujourd'hui, comble du malheur, ma tasse fétiche,



ma tasse Friends s'est fendue d'un coup quand j'ai versé l'eau pour mon thé ! Si ça ce n'est pas de la poisse qu'est-ce que c'est ?

Enfin, bref, on ne va pas s'apitoyer sur son sort, il y a des gens bien plus malheureux !

Alors, d'abord, Bérangère  qui a bien bossé la semaine dernière, oups, désolée, j'ai raté le rendez-vous ... Mille excuses ...

J'ai aussi raté 2 piano bar, un mardi c'est permis, je suis une ruine mais je vais me reprendre (enfin, du moins je vais essayer !)


Pour aujourd'hui ce sera  encore un proverbe chinois - oui, c'est comme ça, j'aime bien, ils sont plein de sagesse, ces chinois ! -  :


Mieux vaut rater sa chance que ne pas l'avoir tentée.


A méditer ! 

Et on médite chez Bérangère

mardi 9 novembre 2010

Le Mardi, c'est permis #44

Alors, chère Pödane, nous, en Belgique, avant Noël, nous avons la Saint-Nicolas !


Le grand Saint Patron des enfants sages passe le 6 décembre.

Mes enfants ont déjà fait des repérages dans les catalogues de jouets depuis plusieurs semaines maintenant et ne vont plus tarder à envoyer leur "wishes list".

J'ai déjà fait ma propre version et je vais cet après-midi remplir mon devoir. Non, en fait, ce n'est pas un devoir, j'adore ça !

Quant à Noël, dans ma famille, pas de Père Noël puisque Saint-Nicolas est déjà passé mais bien des cadeaux pour tous les membres de la famille, achetés ou fabriqués par les uns et les autres, comme ça les enfants peuvent aussi participer !




C'était ma participation au Mardi, c'est permis de Pödane




lundi 8 novembre 2010

Carte Petit Bout

Ce week-end, nous sommes allés souhaiter la bienvenue sur terre à un mignon petit garçon.


J'avais réalisé une petite carte pour l'occasion.


Avec ma Sizzix, j'ai découpé le grand tag dans un morceau de cartoline sur lequel j'avais taponné au hasard des "New Baby" avec de l'encre Versamark et de la poudre d'embossage "clear".

Sur un carré de la même cartoline, j'ai tamponné un bébé à l'encre colorbox "bronze" et j'ai frotté l'encreur sur les tranches pour les colorer légèrement comme je l'avais fait ici.
Puis j'ai placé un petit œillet brun dans le coin pour faire passer un morceau de ficelle naturelle. 

Ensuite, j'ai fabriqué une petite enveloppe dans un papier sympa (mais ça ne se voit pas sur la photo) et je lui a ajouté une "brad" coeur.

Dans le même papier, j'ai fait la petite étiquette '"félicitations" à laquelle j'ai aussi ajouté un œillet et je l'ai attaché avec la ficelle dans le trou du tag.

J'ai terminé en collant l'enveloppe sur le tag et voilàààààààààà !




Bienvenue à toi, Maxime et Félicitations pour ce beau boulot, Cath et Nico !




samedi 6 novembre 2010

A méditer #13


 
Qui veut gravir une montagne, commence par le bas.



Je trouve ce proverbe chinois très sensé !



A méditer ...

On médite chez Bérangère et chez Cricri S.

vendredi 5 novembre 2010

Piano Bar #5

C'est beau, non ?




Zazie - J'envoie valser

J'en vois des qui s'donnent, donnent des bijoux
dans le cou
c'est beau mais quand même
ce ne sont que des cailloux

des pierres qui vous roulent, roulent
et qui vous coulent
sur les joues
j'aime mieux que tu m'aimes
sans dépenser des sous

moi je m'en moque
j'envoie valser
les truc en toc
les cages dorées
toi quand tu m'serres très fort
c'est comme un trésor
et ça
et ça vaut de l'or

j'en vois des qui s'lancent des regards
et des fleurs
puis qui s'laissent quelque part
ou ailleurs
entre les roses et les choux
j'en connais des tas qui feraient mieux de s'aimer un peu
un peu comme nous
qui nous aimons beaucoup

et d'envoyer
ailleurs
valser
les bagues et les
cœurs
en collier
car quand on s'aime très fort
c'est comme un trésor
et ça
et ça vaut de l'or

moi pour toujours
j'envoie valser
les preuves d'amour
en or plaqué
puisque tu m'serres très fort
c'est là mon trésor
c'est toi
toi qui vaut de l'or



Ceci est ma participation au Piano Bar de Bérangère ...

jeudi 4 novembre 2010

blablabla #1

Bon bon bon, j'avais prévu de vous montrer quelques petites choses, en avant-goût pour les jours à venir mais ça a décidé de ne pas télécharger mes photos ! Ce sera donc pour demain, je ne m'obstine pas, je suis crevée, je vais me coucher !

M'sieur, dame, je vous souhaite la bonne soirée !

mardi 2 novembre 2010

Le Mardi, c'est permis #43

Ce Mardi, c'est permis, Pödane nous demande de lui parler de notre blog préféré.


Pfffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

C'est facile, tiens, ça !

Je dirais, déjà, tous les blogs qui sont là-bas, dans la colonne de droite.

Puis, tout ceux que j'ai oubliés d'ajouter à la liste ! 

Mais bon, s'il ne faut en citer qu'un seul, je dirais Une Poule à petits pas



J'adore le ton et la manière dont elle parle de ses diverses réalisations, couturesques, culinaires, bijoutières, ... , de ses enfants, de son mari, de son chat, ...


Bref, commencer la journée par une lecture de "La Poule" me met en joie !

samedi 30 octobre 2010

A méditer #12


 Je devrais me rappeler plus souvent de ce proverbe chinois :

Un jour en vaut trois pour qui fait chaque chose en son temps.  
 
 Bon week-end !


Et on médite aussi chez Bérangère



Si vous aussi vous méditez, n'hésitez pas à me laisser un com.


 

vendredi 29 octobre 2010

Piano Bar #4

De l'énergie pour la journée avec ce Piano Bar pour Bérangère.

 

You're The One That I Want

Grease




You're the One That I Want
I got chills, they're multiplyin', and I'm losin' control
Cause the power you're supplyin', it's electrifyin'
You better shape up, cause I need a man, and my heart is set on you
You better shape up, you better understand, to my heart I must be true
Nothing left, nothing left for me to do

Chorus:
You're the one that I want (you are the one I want), ooh ooh ooh, honey
The one that I want (you are the one I want), ooh ooh ooh, honey
The one that I want (you are the one I want), ooh ooh ooh, honey
The one I need (the one I need), oh yes indeed (yes indeed)

If you're filled with affection, 'n you're too shy to convey
Meditate my direction, feel your way
I better shape up, cause you need a man
I need a man, who can keep me satisfied
I better shape up, if I'm gonna prove
You better prove, that my fate is justified
Are you sure? Yes I'm sure down deep inside

jeudi 28 octobre 2010

La-Grande-Diète, le retour !

C'est reparti pour un tour, MonChéri et moi redésengorgeons notre pov' organisme tout mal en point, corrompu par la nourriture malsaine de notre époque !

Mais quand même, pas question de manger du sans goût !

Oui mais ... Facile à dire ...

Je l'ai déjà dit, je le répète, MonChéri est du genre difficile ... alors question protéines, ça se limite à poulet ou dinde ou dinde ou poulet. Oui, je sais c'est limité ! Donc il faut ruser et varier les assaisonnements.

Je suis partie sur des épices que j'avais dans mes placards et j'ai préparé un

Filet de poulet au citron et poivre de Séchouan.



D'abord vous cuisez votre poulet : un peu d'huile d'olive dans un wok (ou dans ce que vous voulez), une échalote, le filet de poulet coupé fin.

On laisse colorer un petit peu puis on saupoudre de maïzena, de poivre de Séchouan moulu et de poivre de cayenne.

On laisse cuire encore un petit peu puis on couvre d'eau et on ajoute 1cc de fond de volaille en poudre.

On laisse mijoter et on "spritche" 8 gouttes d'huiles essentielles de citron (Tupperware pour moi).

On laisse épaissir puis on ajoute 50 ml de crème d'avoine (ou normal si vous n'êtes pas privés de produits laitiers), sel et poivre, on mélange et c'est prêt.

Ici, je l'ai servi avec des grenailles sautées au thym et des petits pois vapeur et on a toooouuuuut mangé !



Pour la version imprimable de cette recette, cliquez ici !

mercredi 27 octobre 2010

Question !?&?#?!% #1

Alors, alors dois-je m'inquiéter ? A votre avis ?

Depuis lundi, j'ai "rencontré" 5 chats noirs dont 3 rien qu'aujourd'hui !! Ils passent devant moi, traversent devant ma voiture, attendent sagement mon passage en me regardant de travers de leurs yeux jaunes ...



Théophile Steinlen, Tournée du Chat Noir, 1896

Alors dois-je m'inquiéter ? Le danger est-il imminent, tapi dans l'ombre ?

Est-ce l'approche d'Halloween qui les fait sortir de l'ombre ? Ou bien ?

A votre avis ?

mardi 26 octobre 2010

Le Mardi, c'est permis #42

Pödane nous demande à quelle époque nous aurions aimé vivre !

Pour ma part, je dirais ... celle-ci !

C'est vrai qu'on se plaint et c'est vrai aussi que tout n'est pas rose ! Mais quand même, si on y regarde bien, on est quand même gâté !

Et même si, dans un grand élan romantique, je me serais bien vue porter les jolies robes de Sissi


ou de Scarlett O'Hara


rien ne dit que j'aurais eu les moyens de me les offrir  ! Alors ...

samedi 23 octobre 2010

A méditer #11



Il y a un proverbe chinois qui dit :

"Celui qui pose une question risque d'avoir l'air bête 5 minutes. Celui qui ne pose pas de question restera bête toute sa vie."



Ma fille ne risque pas d'être bête vu le nombre de questions qu'elle pose à la minute !

On médite chez Bérangère 


Si vous aussi vous m'accompagnez dans mes méditations, laissez-moi un 'tit com ! Je vous ajouterai à la liste.

vendredi 22 octobre 2010

Piano Bar #3

 J'adore et j'ai toujours les larmes aux yeux alors que je l'ai écoutée des millions de fois !




Je lui dirai - Céline Dion (Jean-Jacques Goldman)

Je lui dirai qu'il est de ce pays
Où son grand-père était bûcheron
Que dans son sang l'Orient coule aussi
Que les mélanges font de beaux enfants
Qu'il est fort et bien vivant

Je lui dirai qu'il est né de l'amour
Que nous l'attendions passionnément
Que chaque nuit s'efface au nouveau jour
Qu'il sera grand mais qu'il a bien le temps
Oh dieu qu'il a bien le temps

Et que la vie l'appelle que le monde l'attend
Que la terre est si belle et le ciel est si grand
Qu'il est beau, que je l'aime, qu'il est ma vie, ma joie
Qu'il est un parmi des millions d'humains
Mais bien l'unique pour moi

Je lui dirai qu'ici bas tout s'apprend
Le bien le mal et même le bonheur
Qu'il ne perde jamais ses yeux d'enfant
Devant trop de malheurs et de laideur
Qu'il regarde avec son coeur

Je lui dirai d'être sage et prudent
D'aller frôler les glaces et les feux
Qu'il goûte à tout mais sans jamais dépendre
Que trop peut être pire que trop peu
Oh bien pire que trop peu

Et que la vie l'appelle que le monde l'attend
Que la terre est si belle et le ciel est si grand
Qu'il est beau, que je l'aime, qu'il est ma vie, ma joie
Qu'il est un parmi des millions d'humains
Mais bien l'unique pour moi

Je lui dirai les chansons les poèmes
Qu'il n'y a pas d'amour sans histoire
Que le bonheur est un grain que l'on sème
Qu'amour et santé ne s'achètent pas
Et qu'on n'est riche que de ça

Je lui dirai qu'un jour une autre femme
Viendra l'aimer et qu'il l'aimera
Que j'en mourrai de bonheur et de larmes
Mais que nous serons là pas après pas
Que c'est la vie et sa loi

Et que la vie l'appelle que le monde l'attend
Que la terre est si belle et le ciel est si grand
Qu'il est beau, que je l'aime, qu'il est ma vie, ma joie
Qu'il est un parmi des millions d'humains
Mais bien l'unique pour moi

Qu'il est beau que je l'aime
Qu'au-delà du mystère
Il est ma plus belle raison de vivre
Ma réponse à l'infini



C'était ma participation au Piano bar de Bérangère

mardi 19 octobre 2010

Happy 4, Mon Grand Garçon !



Et à toi aussi, Juliette !


Et Happy 57-de-plus, Papillo !

Le Mardi, c'est permis #41

C'est aussi Mardi, alors c'est permis de dire des gros mots. Ce que je ne fais JAAAAAMAIS ! M'enfin, Pödane !

J'déconne !

Avant d'avoir mes enfants, je disais des "putain" à tous les bouts de phrases. Puis, en bonne mère que je suis, je me suis assagie. Avec mon amie S., nous avons pris l'habitude de remplacer nos m... par des "mince alors ! " en se reprenant l'une l'autre et ça a plutôt bien marché.

Mon "gros mot" de prédilection à l'heure actuelle, quand les enfants sont là, est "Misère !", gardé du voyage au Québec de MonChéri. Je dis de temps en temps des "nom d'une chtoupinette" ou "nom d'une choupette" ou même "saperlipopette" voire "prout" au choix, quand je ne suis pas trop énervée. Sinon, quand je ne me contrôle pas, ce serait plutôt des "meeeeeeeeeeeerdeeeeeeeeeeeeuh" bien sentis. Parfois "fait chieeeeeeeeeeeer !" mais c'est rare ! Si, si !

Défi "les écrits d'octobre" #1 et 2

J'émerge des profondeurs, tout doucement ... On n'a plus 20 ans, moi je vous l'dit !

J'ai loupé le 1er jour de défi-photo de Virginie B. mais c'est pas graaf, je joue quand même !

Le thème d'hier  LUNDI était "ton stylo" (feutre, crayon).

Alors, perso, je n'ai pas 1 stylo fétiche. J'ai un pot à "trucs-pour-écrire" et je pioche dedans !


Le thème d'aujourd'hui est "ta table de travail"

Voici :



Ce n'est pas l'endroit où je blogue mais la table où je bricole les trucs que je mets sur mon blog ... Ça compte ?